Actualités

Potentiel d’électrification des procédés thermiques industriels – Synthèse publique
Dans la logique de son activité d’accompagnement de l’innovation et de l’efficacité énergétique pour l’industrie, ALLICE a souhaité informer ses adhérents sur le potentiel d'électrification de différents procédés thermiques industriels et la compétitivité des solutions électriques qui s’offrent dans les différents secteurs. En 2021, le CETIAT et le CETIM ont réalisé pour le compte d’ALLICE une première étude sur le Potentiel d’Electrification des Procédés thermiques (étude « PEP 1 »), portant sur une analyse du potentiel technique, économique et opérationnel de la substitution vers l’électrique à l’échelle d’un site industriel et sur les axes d’innovation pour l’électrification. En complément de l’étude PEP 1, ALLICE a missionné Enea Consulting pour la réalisation d’une seconde étude (« étude PEP 2 ») dont ce rapport constitue la synthèse. L’objectif de l’étude PEP 2 est d’élargir le champ d’analyses de l’étude PEP 1 au niveau national pour fournir une vision du potentiel d’électrification dans les différents secteurs industriels à horizon 2035, ainsi qu’une analyse critique des tendances de fond de l’électrification, en particulier en lien avec les dynamiques long terme des marchés de l’énergie. L’étude est composée de trois parties : - Calcul d’un potentiel technico-économique maximal d’électrification des procédés industriels en France à horizon 2035 ; - Evaluation de l’impact de l’évolution long terme des prix de marché de l’énergie et du CO2 sur le potentiel d’électrification selon 3 scénarios de prix ; - Analyse de la faisabilité de l’électrification industrielle pour le réseau électrique de la France continentale et des externalités. L'étude étant cofinancée par l'ADEME, ce document en constitue la synthèse publique détaillée.
Voir plus
Appel à projets France 2030 : « Première Usine »
Le Gouvernement a mis en place une politique ambitieuse de soutien à l’innovation, en particulier à destination des acteurs émergents. Dans le cadre du plan d’investissement France 2030, l’appel à projets « Première usine » vise à accélérer l’émergence de premières réussites d’industrialisation par des start-ups industrielles, ou PME /ETI innovantes.
Voir plus
Cybersécurité : quels sont les risques et comment se protéger ?
Informatisés et interconnectés, les systèmes industriels sont de plus en plus exposés aux cyberattaques. Quels sont les risques et comment développer une stratégie de cybersécurité efficace pour se protéger ? Vincent Nicaise, responsable Partenariat Industriel et Ecosystème chez l’éditeur de logiciels de cybersécurité Stormshield, revient sur ces enjeux de premier plan.
Voir plus
A. de Fleurieu et L. Siegfried, Gimelec : « Il est essentiel de revaloriser les métiers de l’industrie et de donner envie aux jeunes de prendre part aux transitions. »
Dans une période marquée par les éléments conjoncturels forts que sont la guerre en Ukraine et la pandémie, les acteurs de l’industrie vont une fois de plus devoir prouver leur capacité d’adaptation. L’augmentation du prix des matières premières et de l’énergie, la digitalisation et la transition des compétences sont autant d’enjeux que les industriels doivent surmonter pour conserver leur compétitivité. Antoine de Fleurieu, directeur général du Gimelec et Laurent Siegfried, délégué à l’industrie du Gimelec, reviennent sur les enjeux industriels français et mettent en avant les opportunités pour les acteurs et les atouts de la France pour créer les conditions de la réindustrialisation.
Voir plus
Vous avez une solution innovante dans l’industrie 4.0 ?
Start-ups, PME innovantes et ETI : présentez vos innovations lors de Global Industrie Connections - Industrie 4.0, devant un groupe ciblé de dirigeants et d’investisseurs. Ne manquez surtout pas leurs présentations lors des prochains Challenges innovation de GLOBAL INDUSTRIE Connections. Inscrivez-vous à GLOBAL INDUSTRIE Connections et participez au Challenge Innovation
Voir plus
La Fab’Academy de Nantes, entre l’école et l’usine du futur
En investissant 30 millions d'euros dans ce pôle de formation, l'UIMM entend ouvrir à ses membres des technologies et des modes productifs de pointe tout en séduisant les candidats à l'emploi, trop rares.
Voir plus
[Usine de l’année] Au Creusot, Safran allie l’humain au 4.0
Dans son usine du Creusot (Saône-et-Loire), lauréate du prix de l'Usine de l'année 2022, Safran a investi 60 millions d’euros pour créer un atelier d’usinage autonome. Un défi technologique, mais aussi humain.
Voir plus
« Notre souveraineté industrielle passe par le développement d’un écosystème d’offreurs de solutions français »
Directeur exécutif chargé de l'accompagnement chez bpifrance, Guillaume Mortelier décrypte les enjeux de la réindustrialisation, qui passe par l'intégration des standard 4.0 dans les usines via l'accompagnement des entreprises.
Voir plus
Macron II : réindustrialisation et décarbonation, en même temps
Le 7 mai dernier, Emmanuel Macron a été intronisé Président de la République, pour la seconde fois. Les défis qui attendent la France dans les cinq années à venir, tant sur l'industrie, sur le climat, l'emploi, l'éducation et la compétitivité, sont très nombreux. Voyons à travers le programme du candidat Macron comment le nouveau Président a décidé d'aborder ce quinquennat capital pour le pays et pour l'Europe.
Voir plus
5G : les freins qui bloquent l’industrie française
Un rapport remis au gouvernement jeudi se penche sur le peu d'enthousiasme des industriels tricolores pour la 5G. Il critique le choix qui a été fait de ne pas leur attribuer de fréquences dédiées et recommande de créer rapidement de grandes plateformes d'expérimentation.
Voir plus