Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie 5G

5G

La 5G est la cinquième génération des standards de la téléphonie mobile, qui succède donc à la 4G, la 3G et la 2G. Elle intègre de nombreuses innovations, dont l’utilisation d’antennes « intelligentes » capables de localiser précisément un terminal pour lui orienter le signal de manière optimisée (Beamforming). Elle permet également d’exploiter de nouvelles fréquences dont l’actuelle 3,5 Ghz et prochainement la bande des 26 Ghz.

Les principales promesses de la 5G sont des débits élevés (au moins 10 fois supérieur à ceux de la 4G), une latence de l’ordre de la milliseconde, la capacité d’accueillir jusqu’à 1 million d’objets connectés par km2 et un niveau de cybersécurité accru. Dans le domaine industriel, la 5G se développe principalement sous la forme de réseaux privés locaux, indépendants des réseaux publics. Parmi les principaux cas d’usages industriels de la 5G figurent : la connexion des robots et des AGV, la téléconduite de véhicules, la télémaintenance en réalité augmentée ou encore la connexion des capteurs IIoT.

Sources : Gimelec, Alliance industrie du futur, Smart-Industries.

1 – Tout miser sur la 5G. Les autres technologies de communication, filaires comme sans fils, restent pertinentes pour de nombreux cas d’usages. La 5G est aujourd’hui plutôt une technologie de complément que de substitution. Dans les années à venir elle pourrait cependant évoluer vers davantage d’universalité.

2- Attention au ROI. Le coût des équipements 5G reste supérieur à ceux d’autres technologies, notamment la fibre optique ou le WiFi. Le retour sur investissement est donc aujourd’hui difficile à évaluer. La 5G est un pari sur l’avenir.

3 – Attention à la cybersécurité. La 5G bénéficie d’avantages indéniables en matière de cybersécurité (chiffrement AES 256 bits, Network Slicing permettant d’isoler des tranches de réseau…), mais elle augmente aussi potentiellement la surface d’attaque car elle ouvre la porte à de nombreuses applications à distance.

4 – Attention à la multiplication des antennes. Pour atteindre ses très hauts débits et sa faible latence, la 5G mise notamment sur une densification du nombre d’antennes. Les opérateurs prévoient au moins 4 fois plus d’antennes en moyenne que la 4G. Cela complexifie les déploiements et pose des questions de consommation énergique.

1 – Gagner en flexibilité. Comme toute technologie radio, la 5G permet de connecter les équipements « sans fils à la patte », mais avec des performances comparables à celles de la fibre optique. Cela facilite le déplacement des équipements et donc la reconfiguration rapide de l’appareil de production.

2 – Favoriser l’innovation. La 5G ouvre de nouvelles possibilités techniques comme le pilotage à distance d’équipements, grâce à sa faible latence, ou l’exploitation de la réalité virtuelle en mobilité, grâce à ses hauts débits. Mais ce n’est qu’un début, la plupart des usages restent à inventer.

3- Miser sur une technologie pérenne et normée. Les 5G est en phase de démarrage et va continuer d’évoluer durant au moins une décennie, avant l’arrivée de la « 6G ». Elle est basée sur des normes du 3GPP, organisme international de normalisation des télécommunications.

4 – Éviter la saturation des réseaux. C’est la principale raison d’être de la 5G pour les opérateurs télécoms : désaturer les réseaux 4G qui voient leurs volumes de données augmenter d’années en années. Sur un site industriel, il en va de même. La 5G permet de désengorger les autres réseaux qui pourraient arriver à saturation, notamment avec l’IIoT.

1 – La 5G pour quels usages ? La 5G n’a pas encore atteint tout son potentiel technique et ses coûts restent élevés. Il est donc recommandé de l’exploiter pour des cas d’usages limités, dont la viabilité aura été démontrée lors de premiers projets pilotes.

2 – Avec qui travailler ? Le déploiement de la 5G requiert un grand nombre de partenaires : opérateur télécom, équipementier télécom, fabricant d’équipements industriels compatibles… Avant tout projet, il convient donc de bien identifier les acteurs en mesure de répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise.

3 – Quand y aller ? Aujourd’hui, la 5G est surtout déployée sur des infrastructures ayant un cœur de réseau 4G, selon le principe du « non-standalone ». Elle est loin d’être arrivée à maturité. En 2023, les premiers réseaux 100 % 5G arriveront sur le marché. Faut-il être pionnier ou attendre que la technologie soit plus mature ?

4 – Est-ce réellement la technologie sans fil la mieux adaptée ? Le WiFi 6, LoraWan et d’autres technologies sans fils offrent certains avantages face à la 5G, notamment en termes de coûts ou de consommation énergétique. Mais leurs performances sont moindres. Il convient donc de bien identifier ses besoins pour choisir la ou les technologies à déployer.

Vidéo

Test Center with industrial 5G
Siemens - Technologie 5G
Démonstrateur Industrie automobile

En savoir plus

Siemens

Technologies associées

Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Big Data
Big Data
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Data Analytics
Data Analytics
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Deep Learning
Deep Learning
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Stream Data
Stream Data
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Sécurité Machine 4.0
Sécurité Machine 4.0
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Cybersécurité
Cybersécurité
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Edge Device
Edge Device
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Hybrid Cloud
Hybrid Cloud
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie RéseauGérance Industrielle
RéseauGérance Industrielle
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie AGV AIV AMR
AGV-AIV-AMR
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Accompagnement de la Transformation Digitale
Accompagnement de la Transformation Digitale
Site industrie40.FR le site de l'Industrie 4.0 - Technologie Intégration - ingénierie
Intégration-Ingénierie